Presse

 

  Article 1 :

  Par l’Agence Marocaine de Presse, la MAP :

 

  Le centre de Formation aux métiers de l'artisanat à Fès, un vecteur de
  développement à fort impact :

Le centre de formation et de qualification dans les métiers d'artisanat, inauguré dimanche par SM le
Roi Mohammed VI à l'occasion du lancement de la 12ème Campagne nationale de solidarité, s'inscrit
dans la continuité des projets de développement des secteurs économiques à fort impact social
engagés au niveau national par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité..

Réalisé conformément aux Directives de SM le Roi avec une enveloppe budgétaire de 36 millions de
DH, cet établissement à vocation socio-professionnelle procède d'une conception spécifique visant
à impliquer les entités publiques et privées locales, le tissu associatif et les artisans détenteurs d'un
savoir-faire ancestral.

L'ambition est de favoriser une meilleure synergie entre les ateliers de production, les structures de
formation, les espaces de promotion et les centres d'assistance aux projets individuels et d'insertion
socioprofessionnelle.

Edifié sur une superficie couverte de 5.150 m2, le nouveau centre est créé à Fès, ville impériale, se
caractérisant par la vitalité de ses activités artisanales à fort potentiel d'emploi. Il a pour objectifs
d'assurer aux jeunes une qualification professionnelle adaptée à la réalité socioéconomique du
secteur de l'artisanat, principalement à travers le mode de formation par apprentissage.

Son action sera focalisée, en outre, sur l'organisation de sessions de formation continue au profit des
artisans et maîtres artisans en matière de gestion (initiation aux techniques de commercialisation,
aux nouvelles technologies, normes de qualité, hygiène, sécurité) ainsi que l'information et
l'assistance des jeunes lauréats pour leur insertion dans le monde du travail.

Le centre de formation et de qualification dans les métiers d'artisanat veillera à l'encouragement
et l'accompagnement des porteurs de projets durant le processus de création d'entreprises, la
promotion des produits des apprentis et des artisans, la valorisation de la créativité et l'excellence et
la préservation des métiers d'artisanat menacés de disparition.

Il comprend des espaces de formation (salles de cours, salles de travaux pratiques, une bibliothèque
et une médiathèque), de promotion des produits (deux salles d'exposition et de vente, un espace
d'accueil et de prise en charge des clients), de formation par la production (25 ateliers de formation).

On y trouve également un espace dédié à l'insertion et à la création d'entreprise abritant des
bureaux pour la Promotion de l'emploi (Moukawalati, ANAPEC, Microcrédit) et un espace animation.

Le projet a été conçu de manière à créer des espaces harmonieux par corps de métiers (Type
Najjarine, Saffarine), à réaliser un projet architectural favorisant une interactivité entre le centre de
formation et les différentes composantes du complexe et à mieux gérer les problèmes d'alimentation
en eau et électricité, d'hygiène et d'assainissement.

Faisant ressortir le cachet artisanal au niveau de la conception architecturale des bâtiments, les
composantes du projet s'articulent entre elles, de manière à en faire un lieu animé de formation,
mais aussi attractif et incontournable pour les populations résidentes et touristes visitant la ville de
Fès.

Cette approche sert également à promouvoir un complexe facile d'accès et intégré dans un circuit
touristique par excellence.

Les programmes de formation dispensés visent à satisfaire l'objectif principal du centre, celui
d'assurer aux apprentis une formation complète regroupant à la fois les modules théoriques et
pratiques de base ainsi qu'un apprentissage professionnel en atelier.

Ces programmes regroupent la formation par apprentissage, prise en charge par le Département de
l'artisanat, la formation de base assurée par l'OFPPT, et éventuellement des programmes spécifiques
dispensés par les professionnels du secteur.

En considération de la mission principale du centre axé sur la formation, une association de gestion a
été créée et placée sous la présidence de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité en période de
démarrage.

L'association, constituée de tous les acteurs intervenant pour la réalisation des objectifs du centre, a
pour mission principale de veiller à l'établissement d'un plan d'action de formation qui sera confié à
l'OFPPT et au département de l'Artisanat

Le centre de formation et de qualification dans les métiers d'artisanat vient ainsi confirmer
l'orientation de la Fondation en matière d'insertion des jeunes par le biais de la formation au service
d'une approche innovante de promotion professionnelle à fort impact social.

MAP.

    Article 2 :

   Par le site journaux.ma :

   Fès : formation et qualification aux métiers de l'artisanat pour la
   pérennisation du secteur


Publié le: 31/12/09
Le secteur de l'artisanat à Fès aura été marqué au cours de l'année qui s'achève par la réalisation de
grands chantiers en matière de formation et qualification des ressources humaines, qui lui ont ouvert
de nouvelles perspectives de développement et de pérennisation.

Dans le cadre de cette action visant la modernisation et la diversification des méthodes de
transmission et d'apprentissage des métiers, il a été procédé en novembre dernier à l'inauguration
du Centre de formation et de qualification dans les métiers de l'artisanat, réalisé par la Fondation
Mohammed V pour la Solidarité.

De conception innovante, ce centre est venu renforcer le réseau des unités dédiées à la formation
professionnelle : le Centre de formation par apprentissage au quartier Marja (3,564 MDH), l'Institut
des arts traditionnels de Fès (8 MDH), le Centre de formation par apprentissage d’Ain Kadous et le
Centre de qualification professionnelle des arts traditionnels (CQPAT) de Sefrou (1 MDH).

A ces structures s'ajoutent les ateliers supplémentaires de formation construits au Centre de
formation continue au quartier Tghat (2,5 MDH), la formation continue des acteurs du secteur
(4,5 MDH) outre l'information et la sensibilisation sur les dispositions liées à la formation continue
(0,55MDH).

Pour les concepteurs de ces projets, la richesse de l'artisanat dans la région repose en premier sur le
savoir-faire des artisans, leur finesse et leurs capacités d'innovation et de perpétuer les métiers et les
arts.

Si la médina de Fès a été inscrite par l'UNESCO en 1981 sur la liste du patrimoine mondial, estiment-
ils, le mérite en revient avant tout aux artisans bâtisseurs, artistes et créateurs qui ont construit cette
cité et l'ont dotée de ses nombreux monuments et œuvres architecturales d'une beauté saisissante,
que l'on peut admirer dans les mosquées, les demeures traditionnelles et les différents monuments
qui abondent dans la capitale spirituelle du Royaume.

La création de ces centres de formation et de qualification est également venue conforter la position
de la Région de Fès-Boulemane en tant que pôle de formation, de recherche et d'innovation,
disposant de ressources humaines qualifiées et disponibles rendant les coûts de production
convenables et attractifs….

www.journaux.ma

 


Nos partenaires


Boutique


Vidéos

Actualite

La visite de SAR le Prince Charles La visite de SAR le Prince Charles au centre de formation... Plus de details
La semaine Nationale de l’artisanat À l’occasion de la semaine nationale de l’artisanat qui a... Plus de details
meilleursliens